De Paranà à Bahia Blanca, en passant par Cordoba

IMG_0571

Avant de retrouver la côte atlantique, nous voilà au bord de la mer Chiquita, une mer d’eau salée avec des villages marqués par les caprices de la nature. (Gé : je te ramène une belle histoire à conter).  Il parait qu’il y a des flamands rose… alors on est parti à leur recherche sous les conseils d’un vieux scientifique. On a marché quelques kilomètres dans des salines et on les a trouvés ! Des colonies entières !  Là encore : magnifique ! Un beau moment.

IMG_0572

IMG_0600

IMG_0617

En même temps en France est née Pia!   Bienvenue à elle et bravo aux parents !

IMG_7219

En continuant notre chemin, nous avons fait une halte urbaine à Cordoba, deuxième plus grande ville d’argentine. Résultat : deux musées, une fête foraine, de la balade, de la musique, et une frayeur: coco coincé sous un pont. Plus de peur que de mal !

IMG_7212

IMG_7244

On continue… direction la sierra, Le Parc du Condor. On n’y restera pas. Il neige !

IMG_0632

Plus que 200 km avant Bahia Blanca. Une journée pêche s’impose à nous ! Me voilà élève de mes enfants ! On se régalera aves des sandwichs au poisson (achetés en très grande partie chez le petit épicier) en pensant aux collègues, aux copains et aux cousin-e-s qui ont repris l’école aujourd’hui.  Fini les vacances, cette fois-ci, on peut le dire, on est bien en voyage…

IMG_7319

IMG_7313

Arrivée à Bahia Blanca mardi en fin d’après-midi, on s’arrête sur un spot I over lander un peu moche. Tant pis, on va se faire un foot (les terrains sont de partout). L’idée était de ne pas s’attarder…  Mais nous avons fait la rencontre d’un couple argentin, cette fois-ci une vraie rencontre, pas une rencontre furtive comme celles que nous faisons quotidiennement. Edgardo et Sylvia tiennent une petite épicerie dans le centre de Bahia et dans deux ans, ils partiront vivre dans leur fourgon IVECO. Nous l’avons baptisé coco 2. On passé une très belle journée avec eux. Ils nous ont emmenés dans le village natale de Sylvia, dans la sierra de la Ventana. Nous avons terminé chez eux, belle soirée, beaucoup de rires ! Merci à eux !

IMG_0647

IMG_7361

3 réflexions sur « De Paranà à Bahia Blanca, en passant par Cordoba »

  1. Maurin Géraldine septembre 12, 2018 — 8:09

    hello les aventuriers ! J’adore le super barbecue coquillages ! magique ! Le baleineau était déjà mort? trop gros pour le pousser? c’est triste ! merci pour l’histoire ! j’ai hâte ! bisous à tous !!!!!

    Aimé par 1 personne

  2. Et oui, profitez bien, ici l’école a repris et on pense bien à vous !!!! Pas de flamands roses chez nous, mais petite course entres copains dans la boue, trop cool, juste avant de reprendre l’année scolaire.
    Gros bisous de toute la famille !!

    Aimé par 1 personne

  3. Pia, Anne-Laure et Philippe trinquent avec vous …..gros bisous à vous aux baleines et aux flamants roses !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close